L’enfance d’Aure Atika n’a pas été simple, née d’un père inconnu et d’une maman au mode de vie très « baba cool ». Dans son portrait pour Libération en 2014, on apprenait que, « souvent, la mère d’Aure dispara[issait] vers l’Orient envapé, la laissant à la charge de sa grand-mère« . De cette période, elle disait aussi : « Avec ma mère, j’avais l’impression d’être l’adulte, tandis qu’elle se demandait pourquoi diable la parole d’une enfant n’aurait pas autant de valeur que la sienne. » Puis, en 2002, avec Philippe Zdar, membre des duos Motorbass et Cassius, la comédienne donne naissance à une fille, Angelica. Toujours dans l’article Libé, on apprenait quelle genre de mère était la comédienne : « Avec sa fille de 12 ans, Aure Atika est beaucoup plus normée dans l’approche. Elle édicte des interdits et fait répéter les leçons. Ce jour-là, c’était SVT pour la ressortissante de l’École alsacienne, au père musicien electro.« 

Sur son compte Instagram, l’héroïne de La Vérité si je mens de 48 ans a posté une douce photo « mère-fille » pour célébrer les 17 ans de son petit ange devenu grand. En légende, elle écrit : « Y a plus besoin de baby-sitter mais sinon, rien n’a changé depuis 17 ans : son sourire illumine mon coeur. Mon trésor, Angelica #photovalidee #mafilleaeu17anshier #angelicaforever« 



Source link