« Avoir des enfants et des petits-enfants dans la vie fait vraiment relativiser. J’ai été mère tôt dans la vie et au cinéma. J’avais déjà une fille dans Les Parapluies de Cherbourg. Je pense aussi à Ça n’arrive qu’aux autres de Nadine Trintignant. Grand-mère, c’est autre chose. Je n’ai aucun problème avec ça, mais le mot convoque des images qui ne font pas forcément plaisir…« , explique Catherine Deneuve dans Madame Figaro.

Son image lui importe mais Catherine Deneuve sait qu’elle ne peut pas maîtriser la manière dont le public la voit. Elle peut néanmoins se protéger et se préserver : « Vous savez, ma représentation ne m’intéresse pas beaucoup, et je ne me verrai jamais comme les autres me voient. Je fais plein d’autres choses quand je ne tourne pas, je suis très active, très vivante. Il y a l’actrice et puis la femme, à laquelle je ne donne pas trop accès. J’ai le goût du secret, et j’ai décrété depuis longtemps un périmètre de sécurité autour de moi. C’est dans ma nature. (…) J’ai une vie de quartier, même si c’est moins bien le week-end : je fais des détours, il y a des rues que je ne prends pas pour éviter les touristes et les demandes de selfies, que j’écarte aussi gentiment que je peux.« 

Retrouvez l’intégralité de l’interview dans le magazine Madame Figaro du 12 avril 2019

L’Adieu à la nuit, en salles le 24 avril 2019



Source link