Dans une nouvelle interview accordée au Guardian ce 11 février 2019, Brigitte Nielsen est revenue sur le combat qu’a été la conception de sa petite fille née en juin dernier. Après de longues années à espérer et à essayer avec son mari Mattia Dessi, l’actrice danoise est finalement devenue mère pour la cinquième fois, à 54 ans.

L’ex-femme de Sylvester Stallone raconte qu’elle a multiplié les essais de fécondation in vitro durant plus de dix ans, malgré les faibles 2,5% de chances de réussite estimés ses médecins : « Je me disais toujours : ‘Je veux le faire jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’embryons.’ Quelqu’un doit gagner à la loterie. » Après avoir gardé sa grossesse secrète durant 27 semaines, l’ancien mannequin a donné naissance à sa petite Frida le 22 juin 2018. Un heureux événement qui n’a pas manqué de faire réagir… parfois négativement.

« Certains trouvent ça ridicule, d’autres affreux, et certains adorent. Je ne pense pas que ça regarde qui que ce soit (…). Quand les gens me disent, tu avais 54 ans, oui, et bien, qu’en-est-il des hommes qui ont 60, 70, 80 ans ? J’ai croisé Jeff Goldblum récemment – il vient d’être père d’un second fils à 64 ans – et je lui ai dis : ‘Jeff ! Comment ça va vieux papa ?’ » Pour ce qui est de sa petite fille et de ses éventuelles interrogations, Brigitte Nielsen a déjà une réponse toute faite en tête : « Elle dira : ‘Maman, tu es une vieille sorcière.’ Et je répondrai : ‘Frida, je suis la meilleure maman que tu puisses avoir.’« 



Source link